L’arbre à palabres...

Le centre social du Blanc Riez dispose de son arbre à palabres avec des déclarations de solidarité…

L’arbre à palabres est ce lieu où en Afrique, on se retrouve le soir venu dans un village, pour entamer des "discutions longues & houleuses", mais aussi pour conter, pour organiser la cité, ou encore pour parler de choses plus légères…

C'est le lieu du discours, de la parole et de l'écoute. C’est aussi cet arbre majestueux, à l’envergure impressionnante, qui donne une ombre fraîche surtout pendant la saison sèche...

La vie du village est régie sous l’arbre à palabres : mariages, conflits fonciers, bons ou mauvais comportements de tel ou tel, nouvelles des parents des villages voisins, protection du village contre la sorcellerie, bonnes ou mauvaises récoltes,...  Ainsi, en cas de mauvaises récoltes, les villageois chercheront  comment y faire face ensemble ?

Il s’agit véritablement d’une gestion collective du village. La cohésion de la collectivité est ainsi assurée tout comme sont assurées la paix et l’entente entre habitants.

Le centre social a parfois ces airs de petit village avec au cœur de son jardin un arbre majestueux et vigoureux, un formidable tilleul…

Le tilleul est d’ailleurs réputé pour être un arbre protecteur, symbole d'amitié et de fidélité… Une légende rapporte qu’on le suspendait dans les étables et les maisons pour son pouvoir protecteur.

Des villages africains à notre quartier du Blanc Riez, il y a que quelques heures de vols mais en bons gaulois, nous sommes nous aussi familiers aux palabres, utiles toutefois !

Chez nous, l’arbre à palabres a fait parler la solidarité.

Ainsi, enfants, jeunes et moins jeunes ont souhaité marquer en quelques verbes leur vison de la solidarité, comme une offrande, aux portes de notre centre social.

Une bien belle manière de partager…

Une étape qui nourrira la construction de nos futurs projets… D’autres arbres seront alors munis de messages…